Poésie du samedi matin

Laisser un commentaire
LIFESTYLE / MOUNTAIN LIFE

Juste pour se réveiller sur le bon pied et partager un peu de poésie en ce samedi ensoleillé, moi qui suit à moitié réveillée encore, j’ai eu la chair de poule. La musique est magique, les images sont superbes et le tout crée une ambiance complètement hors du temps.

Je vous laisse juger par vous-même…

Moon Line | Freeskiing In A New Light 

Moon Line is a project featuring Professional skier Mathieu Bijasson and focuses on his new outlook on life. With the arrival of his daughter and his new role as a father, Mathieu takes this passion and love for life and rethinks his approach to night freeskiing.

PVS Production.

Allez, tchuss les gars! Belle journée à tous.

RELAXXX dans le sud

Laisser un commentaire
TRAVELS

L’automne dernier nous avons décidé d’offrir une semaine de vacances en famille à la maman de mon amoureux, puisque la petite fratrie n’avait pas profité de ce type de moment depuis plus de 15 ans ! Elle avait carte blanche pour la destination. Son choix s’est porté presque instantanément sur un écrin du sud de la france: la Presqu’ile de Giens et l’île de Porquerolles !

img_0164

Nous arrivons le mercredi 14 septembre sous un ciel assez chargé mais tous heureux d’être arrivés et de pouvoir profiter de ces vacances bien méritées ! L’air est chaud, l’eau est bonne et personne ne peut résister bien longtemps à l’envie de plonger nos petits petons respectifs dans la mer… Quel délice après 6h de route !

img_0183

Les jours qui suivent s’organisent autour d’un grand thème : RELAX !

Balades à la plage, séances de Mölkky sur le sable, lecture en tout genre (mon cher et tendre n’a pas lâché « SON » Mike Horn des vacances!), bronzette recto, bronzette verso, paddle pour les uns, randonnée autour de la presqu’île pour les autres. Un mot d’ordre: faire ce qu’il nous plaît.

img_0207

img_0191

img_0220

Processed with VSCO with a5 preset

img_0726

Les soirées étaient plus calmes… Que seraient des vacances sans apéros sur la terrasse?!

Puis vers le milieu de semaine, nous avons débarqué sur l’île de Porquerolles. Et là, gros gros coup de coeur. Nous avons pris le bateau à 9h et la traversée a permis à toute notre petite équipée de nous réveiller tranquillement sous les premiers rayons du soleil et au gré des vagues.

img_0712

Puis, petit café sur une terrasse (faut pas abuser quand même). Et là, nous tombons sur des connaissances de Val d’Isère. Le monde de la montagne est décidément très petit. Nous décidons de partir à la découverte de l’île à vélo et tout était absolument parfait.

L’odeur irrésistible des pins. Cette légère brise tiède qui te caresse la peau. Le silence en plein coeur de la forêt. Le bruit des vagues dans les criques. Le bleu de l’eau, le bleu du ciel. Je ne vous fais pas un tableau, cette île est incroyable.

Processed with VSCO with c1 preset

img_0324

img_0394

img_0364

Processed with VSCO with f2 preset

img_0362

Le retour sur la terre ferme sonne également le glas du compte à rebours que tout le monde déteste … Celui de la fin des vacances.

Et puis, comme pour nous offrir un dernier moment magique,  le ciel s’est paré de ses plus belles couleurs, un cadeau incroyable, ce n’était pas un coucher de soleil mais un feu d’artifice de jaunes, oranges, roses, mille couleurs qui réchauffent le cœur pour finir en beauté.

img_0493

img_0460

img_0502

Pour la petite anecdote: la salle de bain et les toilettes n’avaient pas de verrou et vu que nous étions 6 dans le logement cela pouvait poser de tout petits problèmes d’intimité, si tu vois ce que je veux dire Ô toi gentil lecteur. Donc ni une ni deux, lorsque pour une quelconque raison on faisait savoir que l’un d’entre nous allait aux toilettes ou sous la douche, tout le monde se mettait à le hurler.

Exemple

Moi: euh les gars, je vais faire pipi.

Les autres (fort): ELLE VA FAIRE PIPI !!!!! HEY? HEY! ELLE VA FAIRE PI…PIIIII!

Cette technique a le mérite d’être très discrète. Mais également d’être déclinable au masculin tout comme au féminin. Et d’éloigner les intrus quand je vais aux toilettes. Bon, je ne vous fais pas un dessin, on a tous bien compris : on aime faire nos jackys. Ca nous détend.

Tout le monde y a eu droit, juste pour info. Et cela nous a bien fait rire. 

Sur ces belles paroles, bon week-end à vous les gars !

When feeling a bit down

Laisser un commentaire
HUMEUR

Quand je me sens un peu « au bout de ma vie » comme on dit chez moi, j’ai toujours une réserve de textes et autres citations qui me permettent de tenir le coup, de faire la part des choses et de remettre ma vie en perspective. Il y en des drôles (parce que merde, faut rire dans la vie!) et des plus sérieuses.

positive_thinking

Et vu qu’en ce moment ça ne va pas fort, je passe pas mal de temps à les lire, à me dire que dans un an on en rira et que tout ira pour le mieux. J’essaye de montrer que je suis forte, que je peux tout gérer de front, mais aujourd’hui mon cerveau refuse de traiter toutes les données. Je me sens dépassée.

step_forward

Bon, on ne va pas se mentir, je ne suis pas au top. Est ce que c’est parce que c’est l’automne? Que notre station est vide, que l’été est fini et que la neige n’est pas encore là? Peut être.

Pourtant j’aime le calme de l’automne, j’aime les couleurs chatoyantes qui habillent nos montagnes. J’aime regarder la terre qui roussi un peu plus chaque jours. J’aime le silence dans la forêt et la douceur du soleil.

Ce n’est pas le billet d’humeur le plus drôle de la terre, mais c’est l’ambiance générale du moment, qui je l’admets n’est pas fameuse.

Heureusement qu’il ne pleut pas, parce que là je pense que ce serait la cerise sur le gâteau !

Mais après tout, j’ai l’homme le plus aimant du monde à mes côtés, on se soutient au quotidien et on se pousse à être meilleurs et à ne pas se laisser abattre. Parfois, c’est lui qui ne va pas alors je prends sur moi et essaye d’être la plus positive possible. De le faire rire, de trouver des solutions le plus rapidement possible.

Mais voilà, aujourd’hui c’est moi. Et je le dis. CA NE VA PAS. Mais je sais quand même, au plus profond de moi, que ça ne durera pas.

Sur ces belles paroles de dépressive, je vous laisse y’a mon pot de glace qui m’attends.

Tchuss les gars!

Lundi: la journée bizarre par excellence!

comments 2
FUCK YOU MONDAY / HUMEUR

couette

C’est étrange, j’essaye TOUJOURS de me réveiller de bonne heure et de bonne humeur. Bon avouons le, la première option est généralement plus réussie que la deuxième.

Sauf qu’aujourd’hui tout a démarré de travers. J’avais oublié de mettre mon réveil, donc 20 mn pour se préparer avant d’être carrément à la bourre, toilette de chat parce que pas le temps pour autre chose (shame on me je sais), café express et je me suis jetée dans mon camion pour aller au travail au lieu d’y aller tranquillou bilou comme d’habitude en écoutant la radio pépère le chat. Oui c’est un festival d’expression de grand-mère, mais à ce stade là comment dire, j’en ai vraiment rien à faire!

Donc ma journée a commencé par un postulat assez simple: « le lundi ME SORT PAR LES TROUS DE NEZ!!! »

7e0d072d994005ebe411df2e4a1eb26e

Et à ce propos là, je tenais à partager un moment qui m’a complètement dégoutée outrée aujourd’hui. La journée est terminée. Oui je vous passe les détails insignifiants du début de journée, le pire est à venir.

BREF.

J’attends dans mon camion (les vitres sont teintées d’où le malaise qui va bientôt suivre…) et là débarque un mec sortit de nulle part. Il s’approche de mon camion, fait un rapide droite/gauche pour voir s’il est seul (rappel: je suis toujours dans mon camion). ET LA… Le gars se fourre consciencieusement le doigt dans le nez, à la recherche du Graal je suppose, puisque cela lui a prit un temps INFINI.

Et quand il a enfin trouvé ce qu’il cherchait, il l’a bouffé.

NON MAIS ALLO L’ECOEUREMENT QUE J’AI RESSENTI!

Je n’ai pas pu m’en empêcher, j’ai ouvert ma fenêtre et je lui ai demandé s’il avait besoin d’aide. Ce gars m’a achevé.

Sur ces belles paroles, bonne soirée à tous, je vais aller me noyer sous la douche.

.

.

.

PS. C’est une blague maman, je ne vais pas VRAIMENT me noyer, tout va bien se passer!

PPS. Pour ceux que cela intéresse, voici à quoi je ressemblais ce matin. Un chef d’oeuvre…

picasso girl

Un 14 Juillet saupoudré de neige…

Laisser un commentaire
HUMEUR

Une journée comme les autres dans nos belles montagnes… Excepté que nous sommes le 14 juillet et non pas mi novembre JUSTE POUR INFO… Brrrrrr…

Et malgré ce temps de m*%#@, il n’y a pas un moment où je n’ai pas trouvé nos montagnes magnifiques. Certes parfois, j’envie ceux qui sont sous le soleil, qui font des photos de leurs orteils dans le sable chaud ou au bord d’une piscine, qui portent des vêtements d’été sans avoir la chair de poule (j’en rêve)!

Mais à chaque fois je me remémore que je suis CHANCEUSE de vivre ici. De pouvoir dire que mes voisines sont des marmottes et que lorsque j’ouvre mes rideaux ce sont des montagnes massives  qui se tiennent droit devant moi.

Que mon jardin est une station de ski l’hiver et un sentier de randonnée l’été.

Que je suis entourée de grands espaces et que plus le temps passe plus mon corps éprouve le besoin de se retrouver en accord avec la nature. Ca fait légèrement bobo-hippie-peace-love-flex mais c’est tellement, mais tellement vrai!

Sur ce, HAPPY BASTILLE DAY comme disent nos amis brittons, pas de feu d’artifice pour moi, je suis sous un plaid sur mon canapé avec mon chat qui sieste sur mon ventre. J’oserais presque lancer un petit #maviedegrandmère (parce que je sais que mes beaux-frères me lisent et que cela les fera sourire).

PEACE.

PS. Oserais-je également vous mettre mon selfie-grand-froid de ce matin. Allez…J’ose.

PPS. Pardonnez l’expression de face de pet que j’arbore. Mais après plusieurs tentatives (infructueuses, précisons-le) celle ci est définitivement la moins mauvaise. C’est  dire...

PPS. Sinon j’ai mangé de la pastèque à midi et CA, c’est quand même hyper cool.